Biocoop dévoile sa nouvelle identité La bio nous rassemble !

6 septembre 2018. Biocoop écrit une nouvelle page de son histoire. Avec la refonte de son nouveau logo, l’entreprise coopérative – à travers son D.G. Orion Porta, prend la parole pour rappeler ce qui a fait – et aujourd’hui encore – sa réputation. 

 

 

A l’occasion du lancement de la nouvelle identité de Biocoop, Orion Porta, Directeur Général de Biocoop SA, répond à nos questions pour comprendre ce qui a motivé ce changement d’image au sein du réseau.

 

Pouvez-vous rappeler ce qu’est ‘la bio selon Biocoop’ ?

 

« La bio selon Biocoop, c’est une promesse adressée aux consommateurs. C’est les inviter à consommer mieux et ensemble grâce à de bons produits bio, une exigence de qualité partagée aussi bien par l’enseigne, les producteurs locaux que les clients pour proposer le meilleur de la bio paysanne – à savoir, une qualité produit 100% bio, sans OGM, de saison, le plus souvent locale, reflet de la biodiversité des terroirs, au-delà des seules normes du ‘bio’. Et, des équipes passionnées qui conseillent, transmettent, et sensibilisent leurs clients au sein des magasins ».

 

Qui se cache derrière le « nous » de La bio nous rassemble ?

 

« Notre nouvelle signature La bio nous rassemble évoque ce qui fait le succès de la coopérative, au-delà de la notion de bio. Aujourd’hui, ce qui nous intéresse dans l’aventure de la bio et ce que nous voulons porter, ce sont les enjeux de collectif, de coopératif et de construction à plusieurs. La bio nous rassemble met en lumière les engagements de réseau militant, responsable et citoyen ».

 

Et les consommateurs dans tout ça ?

 

« Ils sont au cœur de la démarche de Biocoop ! La modernité de notre nouvel univers est de répondre aux souhaits des clients. En prenant le parti pris de conserver ce qui fait la spécificité du réseau – à savoir : son approche filière et producteurs – Biocoop veut se démarquer de la concurrence, montrer qu’elle n’est pas une enseigne comme les autres ».

 

Etre plus à l’écoute des consommateurs, c’est aussi être moins militant ?

 

« Si Biocoop prend le virage d’une commercialité assumée, il n’en reste pas moins un réseau coopératif militant, qui œuvre pour une consommation plus responsable et citoyenne. Notamment à travers l’animation d’une communauté d’acteurs, du producteur au consommateur, engagés pour faire émerger des alternatives sociales, écologiques, équitables et durables ».